Parce qu’ici ça pétille !

Par défaut

Avec le froid qui s’installe, on a envie de rester à la maison pour boire un thé bien chaud.
Mais vous préférez peut-être un thé pétillant, en le faisant infuser dans l’eau de Vichy…

Inspiré du tableau "Le thé" de Mary Cassatt

Inspiré du tableau Le thé de Mary Cassatt
Vers 1880 – Huile sur toile – Musée des Beaux Arts de Boston
Publicités

Parce qu’ici ça pétille !

Par défaut

Sous le dôme du Grand Établissement Thermal, après avoir admiré le plafond, on aperçoit de chaque côté, en haut des escaliers, les peintures murales réalisées par Alphonse Osbert : Le Bain et La Source.

Dans La source, les personnages féminins, drapés à l’antique, viennent recueillir l’eau, non pas dans des bouteilles comme nous le faisons maintenant, mais dans des cruches.

Inspiré de "La Source", 1903, peinture murale du peintre Alphonse Osbert, à l’intérieur du grand hall des Dômes.Inspiré de la peinture murale La Source du peintre Alphonse Osbert, à l’intérieur du grand hall des Dômes – 1903.

Parce qu’ici ça pétille !

Par défaut

Le motif « Vichy » de cette nappe n’a pas toujours porté ce nom.
La toile de coton, initialement rayée, puis à carreaux (au début du XXe siècle), était produite à la filature des Grivats à Cusset.
Avec la visite de l’usine par Napoléon III, la mode sera lancée par les élégantes de la cité thermale. Et les nombreux curistes qui la visiteront ensuite ramèneront chez eux le tissu désormais connu comme le Vichy !

Sur cette jolie nappe Vichy, on a posé une bouteille d’eau de Vichy…parce qu’ici ça pétille !

Inspiré de "La Nappe aux carreaux rouges" de Pierre Bonnard

Inspiré du tableau « La Nappe aux carreaux rouges » ou « Le Déjeuner au chien » de Pierre Bonnard.
1910 – Collection privée

Parce qu’ici ça pétille !

Par défaut

David Hockney découvre Vichy en 1968. Il tombe alors sous le charme du Parc des Sources, et décide de lui consacrer un tableau, peint en 1970 d’après une série de photographies.
Peter Schlesmger et Ossie Clark qui posent pour la composition, semblent fascinés par l’étrange perspective dessinée par les arbres.

On pouvait admirer cette toile au Centre Pompidou, lors de la rétrospective consacrée à David Hockney en 2017.

LE PARC DES SOURCES, VICHY 1970 - David Hockney

Inspiré du tableau Le Parc des Sources de David Hockney
1970 – Acrylique sur toile

Parce qu’ici ça pétille !

Par défaut

Le rouge à lèvres Rouge Baiser a été développé par Paul Baudecroux à Cusset, même si les publicités ont toujours mentionné Paris.
Tout le monde connait ce logo créé en 1949 par l’affichiste René Gruau.

Cette femme élégante doit apprécier les boissons avec des bulles.
Champagne ou eau de Vichy ? La trace de ses lèvres sur la bouteille nous donne une réponse.
Parce que, comme le dit le slogan, Rouge Baiser est « Le rouge à lèvres qui résiste à tout même aux baisers », et parce qu’ici ça pétille !

Rouge Baiser

Inspiré du logo Rouge Baiser de René Gruau

Merci à Baroq Magazine pour son article sur ce célèbre rouge à lèvres et toutes ces infos que je ne connaissais pas.