Croquer l’Aletti Palace à l’aquarelle

Par défaut

Il faisait frisquet ce matin à Vichy, pas le temps idéal pour s’installer dehors pour dessiner.
Comme nous n’étions que trois élèves, nous avons poussé la porte à tambour de l’Aletti Palace, (seul des anciens palaces vichyssois à être encore un hôtel), pour demandé à la réception si nous pouvions venir dessiner le hall.
Permission accordée avec le sourire, nous nous sommes donc installées pour croquer l’ambiance, bien au chaud.

Et pour recréer l’ambiance justement, Christine nous a montré comment dessiner la lumière, en commençant par placer les ombres et les points lumineux, avec un gris léger et du jaune.

Croquer Vichy à l'aquarelle

Puis on monte progressivement les couleurs.

Comment ne pas craquer pour le magnifique lustre devant l’escalier ? Et ces deux fauteuils qui semblent avoir vécu tant de choses dans ce lieu plein d’histoires ! J’ai donc tenté de les croquer…

Les trois heures de cours sont passées très vite dans cette ambiance feutrée, mais le temps nous a manqué pour terminer…une bonne excuse pour revenir à l’Aletti Palace…

 

Plus d’informations

A Vichy, les cours ont lieu une fois par mois le dimanche de 10h à 13h.
D’autres lieux et horaires sont possibles, ainsi que des stages.

Si vous souhaitez suivre les cours de Christine Flament, vous trouverez toutes les informations sur son blog.

Publicités

Croquer Vichy avec Marielle Durand, artiste en résidence à Châteldon

Croquer Vichy avec Marielle Durand
Par défaut

Vous l’avez peut-être croisée dernièrement dans les rues de Vichy, dessinant la ville à l’encre bleue. Marielle Durand, en résidence artistique pendant trois mois à Châteldon, sillonne la région avec ses carnets et ses pinceaux.

C’est à Clermont-Ferrand, lors de l’incontournable Rendez-vous du Carnet de Voyage que j’ai croisé Marielle pour la première fois. Elle y présentait un carnet réalisé à New-York, Chicago et San Francisco. Un peu plus tard, nous avions dessiner ensemble au Louvre. Depuis, les réseaux sociaux nous permettent de nous suivre à distance.

En août dernier, j’ai vu sur son compte Instagram des dessins de Vichy, et la semaine dernière, nous nous sommes retrouvées pour passer la journée à dessiner ensemble. Lire la suite

Croquer Vichy à l’aquarelle

Croquer Vichy à l'aquarelle
Par défaut

Pour ce premier cours de l’année, c’est dans le parc Napoléon III que Christine nous a emmenées, pour dessiner un des célèbres chalets.

Le chalet en lui-même se décompose facilement en formes géométriques, mais les arbres autour m’ont, comme toujours, posé quelques problèmes.

Quel plaisir de reprendre les pinceaux et de retrouver le groupe. L’ambiance est toujours très sympa.
En plus, la météo qui s’annonçait pluvieuse nous a épargnées et nous avons pu terminer le cours au sec, même si la couleur du ciel avait viré au gris sombre derrière le chalet.

Plus d’informations

A Vichy, les cours ont lieu une fois par mois le dimanche de 10h à 13h.
D’autres lieux et horaires sont possibles, ainsi que des stages.

Si vous souhaitez suivre les cours de Christine Flament, vous trouverez toutes les informations sur son blog.

Et si vous avez envie de croquer Vichy avec moi, de me faire découvrir vos endroits préférés en les dessinant, laissez-moi un message.

Croquer Vichy à l’aquarelle

Croquer Vichy à l'aquarelle
Par défaut

Vichy est une ville « croquigénique » comme disent Les Croqueuses de Paris. Chaque façade est différente de sa voisine et regorge de petits détails.

Ce matin, pour notre cours mensuel d’aquarelle, Christine nous a donc proposé de nous installer boulevard de Russie où les façades sont toutes plus belles les unes que les autres. Lire la suite

Croquer Vichy à l’aquarelle

Par défaut

C’est dans une ambiance printanière que nous nous sommes retrouvés pour notre cours mensuel d’aquarelle, dimanche matin à Vichy.

Cette fois, Christine nous propose de faire deux croquis rapides, en dessinant directement au stylo et sans s’attarder trop sur les détails. Pour le premier croquis, on fera en même temps un petit exercice de perspective puisque le sujet choisi est la rue de Belgique depuis le Parc des Sources. Lire la suite