You are an IRONMAN !

IRONMAN Vichy - 2018
Par défaut

Ce week-end, Vichy était le rendez-vous de sportifs un peu fous, venus relever un défi de taille, l’IRONMAN . Comme l’année dernière, nous avons vécu l’IRONMAN au milieu des bénévoles, dans la bonne humeur et l’énergie de cet événement si particulier.

Dès le jeudi, dans les rues de Vichy, on croisait des athlètes, reconnaissables au logo rouge et noir sur leur Tshirt, et à leur vélo high tech. Une ambiance différente s’installait en ville, l’IRONMAN était de retour, comme chaque année.
Près de 4000 athlètes étaient attendus à Vichy, (seule ville européenne à avoir deux épreuves labellisées sur un week-end). Au programme : IRONMAN 70.3 le samedi et IRONMAN le dimanche.

Samedi 25 août : le 70.3

La première épreuve de l’IRONMAN Vichy, c’est le 70.3 (la distance totale en miles, soit la moitié de l’IRONMAN).
Nous l’avons vécu parmi les bénévoles (environ 1800 personnes qui se sont inscrites il y a quelques semaines sur les différents postes proposés). Cette année, je faisais partie de l’équipe transition sur le Half. Cela consiste à gérer les sacs qui contiennent les affaires des athlètes pour les différentes disciplines, et à tout faire pour que les transitions se passent le plus rapidement possible. Les sacs sont de trois couleurs : un bleu, un rouge et un blanc (qui contient les affaires « de ville » pour après l’épreuve). La zone de transition, c’est aussi le parc à vélos.

Pour les bénévoles, rendez-vous à 5 heures pour prendre son poste et avoir les instructions pour que tout se déroule bien.

Avant la course, dans le parc à vélos

IRONMAN 70.3 Vichy - 2018

Pour commencer, j’étais dans le parc à vélo, où les athlètes viennent faire les derniers réglages, tout préparer et gonfler les pneus. C’était impressionnant de me retrouver ainsi, au milieu de ces vélos high tech, alignés devant le Palais du Lac, suivant les numéros de dossards. Très vite, ce fut l’effervescence dans cette zone. J’étais là pour répondre aux éventuelles questions des participants et les aider au mieux. Les arbitres sont là aussi, pour vérifier que tout est conforme au règlement. Sinon, des pénalités peuvent être données.

La zone de transition et les sacs

Ensuite, tout le monde à son poste dans la zone de transition !
A la fin de la natation, les athlètes viennent récupérer leur sac bleu, accroché suivant leur numéro de dossard, et qui contient leurs affaires pour le vélo. Ils se changent très vite et mettent dans le sac les affaires de natation. Puis ils repartent, toujours aussi vite, vers le parc à vélos, en lançant laissant au passage leur sac bleu aux bénévoles qui vont les ranger dans une autre zone.
Même chose après le vélo, mais le sac est rouge.
Pour l’équipe de bénévoles, pas de temps à perdre (et surtout à faire perdre). Mais nous sommes nombreux et bien organisés, avec différentes équipes : ceux qui attrapent au vol les sacs, ceux qui les récupèrent et les emmènent pour les ranger, ceux qui classent au mieux la pile de sacs par numéros, et ceux qui les accrochent. A peine terminé pour les sacs bleus, les premiers concurrents terminent le parcours vélos et reviennent se changer pour la course à pied. Et c’est reparti !

IRONMAN 70.3 Vichy - 2018

Après la course, les athlètes reviennent pour récupérer leurs sacs bleu et rouge, et le sac blanc (dans une autre zone) et leur vélo. Ils sont fatigués mais heureux et fiers de porter le Tshirt Finisher et la médaille. C’est l’occasion pour nous d’échanger quelques mots avec eux.

A la fin de la journée, les jambes sont un peu lourdes et j’ai les yeux qui piquent, mais j’ai le sourire en pensant à tous ces regards croisés aujourd’hui, et je suis heureuse d’avoir pu vivre cet événement de l’intérieur. J’ai quitté la zone de transition et le parc à vélo, presque vides, mais qui allaient bientôt se remplir des vélos et des sacs de la course de demain.

Et j’ai une petite pensée pour deux personnes que je connais et qui sont aujourd’hui Finisher de l’IronMan Vichy 70.3. Bravo à Sylvain et Lokman !

Nous avons pu les suivre grâce à l’application IronMan. On savait ainsi en permanence où ils en étaient de leur parcours, on recevait des notifications lors des passages à certains points. C’est vraiment bien pour ceux qui veulent suivre leur proche et pouvoir les voir passer plusieurs fois.

Dimanche 26 août : l’IRONMAN

Dimanche, je suis revenue pour le départ de l’IRONMAN, mais cette fois en spectatrice.

L’IRONMAN Vichy, c’est 3,8 kilomètres de natation dans le lac d’Allier, 180 kilomètres en vélo dans la campagne environnante sur deux départements : Allier et Puy-de-Dôme et un marathon avec un parcours autour du lac d’Allier et dans le centre-ville.

Arrivée juste au moment où les premiers s’élançaient dans l’Allier, dans la brume matinale, le spectacle était vraiment magnifique, et les spectateurs au rendez-vous pour encourager les Iron Men & Women. Tout au long de la journée, je me suis promenée sur le parcours pour encourager les champions et tous les autres.

Swim

IRONMAN Vichy - 2018

Pour le parcours de 3,8 km, il fallait faire deux boucles dans l’Allier et ressortir entre les deux. Les premiers avaient déjà terminer quand d’autres s’élançaient pour la deuxième boucle. La brume et le soleil rendaient ce spectacle encore plus beau.

Bike

En restant à Vichy, je n’ai pu voir le parcours cycliste que dans le parc omnisports, mais j’ai pu faire quelques photos, avant de retourner tranquillement dans le centre ville pour voir la dernière partie. 180 kilomètres en vélo, ça prend quand même un peu de temps…

Run

IRONMAN Vichy - 2018

Le parcours (un marathon), fait faire aux Iron Men 4 boucles qui les emmènent au bord de l’Allier, dans le parc des Sources, en passant devant l’Opéra et le Dôme des Thermes, et dans les parcs, au milieu des promeneurs.

J’en ai profité pour faire un petit coucou à ABCDelphine qui était bénévole au ravitaillement du Parc des Sources. Ambiance et bonne humeur garantie !

Tout au long du parcours, le public est là et encourage les athlètes. Comme leur prénom est inscrit sur le dossard, on peut ainsi leur crier « bravo » de manière plus « personnelle ».

Une bataille aussi contre le chronomètre

C’est l’allemand Norman Banick qui a remporté l’IRONMAN Vichy cette année, en 8 heures et 37 minutes. Pour les derniers à passer la ligne, c’est beaucoup plus long et le dernier tour se fait souvent en marchant. La tradition, c’est de faire la fête et d’encourager jusqu’au bout les derniers finishers, qui doivent terminer le parcours en 16 heures maximum.

Vers 20 heures, nous sommes repartis vers le parc omnisports, en suivant le parcours et en encourageant les concurrents. Des groupes les attendaient à certains endroits pour faire une ola. La nuit tombait doucement et le palais du lac était illuminé. Sur la ligne d’arrivée, on attendait en musique les derniers athlètes, qui ont du se frayer un passage au milieu de la foule, comme c’est la tradition à Vichy.

You are an IRONMAN !

Le blues du bénévole 

Lundi matin, le réveil fut un peu difficile. Il y a la fatigue bien sûr, mais surtout un grand vide après ce week-end si intense. Les échanges avec les triathlètes sont incroyables et l’émotion est là à chaque instant.

Je sais que l’an prochain je ferai à nouveau partie des bénévoles. En attendant, il me reste des images plein la tête, des centaines de photos, et quelques souvenirs que je garderai précieusement.

IRONMAN Vichy - 2018

Plus d’informations

Le site web de l’IRONMAN / Vichy
La page Facebook IRONMAN France
Faire partie des bénévoles

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.